Moorea et Tahiti,  Nana - mauruuru roa

Moorea et Tahiti, Nana – mauruuru roa

Nana et mauruuru !!!

Juin 2015, trois semaines en Polynésie françaises, des îles sous le vent aux îles du vent.
Entre terre et mer, à bord d’un catamaran sur des eaux bleues cristallines, à naviguer vers des destinations de rêves.
Bora Bora, Huahine, Raiatea, Tahaa, Moorea et Tahiti, des lagons sublimes et des paysages à couper le souffle.

Un rêve qui a débuté à Raiatea avec la découverte de notre bateau, un catamaran de 41′ (dreamyatchcharter).
Quatre cabines, quatre couples, 4 mètres carré d’intimité par couple, mais le sacrifice vaut bien les paysages et les mouillages d’exceptions auxquels nous avons pu accéder.

Notre skipper, Marcel alias « le skipper fou », un terrien de Reims, amoureux de la mer, arrivé en Polynésie par passion de la voile. Une rencontre fort sympathique, nous aurions pu rencontrer un skipper, « chauffeur de bus », mais Marcel fut tour à tour, guide touristique, guide gastronomique, pêcheur et membre à part entière de notre joyeuse équipe.

Trois semaines ensoleillées entre terre et mer, entre randonnées, visites et snorking dans les lagons.

Dernière publication de ces trois semaines au paradis, notre séjour sur l’île de Moorea et notre visite éclair de Papeete.

Fin de notre séjour dans les îles sous le vent, nous avons laissé Marcel à Raiatea; ses vacances ne sont pas finies, il embarquait de nouveau pour un nouveau convoyage.

Merci le « skipper fou » pour ces deux semaines démentes, à sillonner les eaux turquoises, et encore merci de m’avoir fait découvrir … le mal de mer.

Direction les îles du vent, direction Moorea, pour une dernière semaine de découverte et de repos (deux semaines de mer, ça épuise)

Moorea, une île grandiose, verdoyante, calme avec une population des plus gentille (c’est le terme correcte, pour décrire nos rencontres), le tout ceinturé par l’un des plus beau lagon du monde, ouvert sur douze passes.

Que de rencontres enrichissantes et de paysages magnifiques.

Des couleurs paradisiaques, une féerie perpétuelle.

Pour cette dernière semaine, j’ai continué à saisir le monde avec mon objectif 24mm et mon 50mm (Au 6ème jours, mon filtre polarisant du 24mm  s’est bizarrement fissuré… 🙁 ).

En post-prod (lightroom) , j’ai voulu donner à chaque clichés ma vision personnelle de ces paysages, en accentuant les contrastes et en apportant certains effets à des clichés qui auraient pu paraître pour banal.
Pour le light painting, j’ai de nouveau opté pour une vitesse lente… à main levée (de nouveau, pas de trépied, pas d’encombrement…mais pas de stabilisation… The choice two)

Recommandations touristiques :

Pour une semaine de repos, rendez-vous au Fare Maorina, situé dans la Baie de Vaianae (Moorea). Le Fare est tenu par Raphael et sa femme Anne-Marie, des hôtes très sympathiques et  chaleureux. Notre Fare était face à la baie, que du bonheur et de l’espace après deux semaines de mer, à neuf sur un catamaran. N’hésitez pas à solliciter Raphael pour ses conseils visites mais également pour ses délicieux croissants.

Un site exceptionnel, de quiétude et de calme, propice au repos et à la méditation.

Pour une visite de l’île enrichissante, humainement, culturellement et vraiment rythmée, je vous recommande FRANKY FRANCK (www.franckyfranckmooreatours.com). 4h de visites encore trop courtes avec un guide passionné et hyper professionnel, qui sait animer un groupe, même bilingue.

Coté gastronomie, je vous recommande quatre restaurants d’exception, deux snacks et deux restaurants « traditionnels ».
La poissonnerie snack à Autea (Moorea), pour son poisson frais pêché par le mari de la patronne. Thon, mahi mahi, thazard, vous n’aurez que l’embarras du choix.
La pizzeria Daniel à Haapiti (Moorea), pour ses pizze au thon frais ou à l’ananas, un délice à se faire péter l’estomac.
Le restaurant des Tipaniers à Haapiti (Moorea), pour son cadre idyllique et sa terrasse ouverte sur le lagon.
Le restaurant la Plantation (http://www.laplantationmoorea.com) à Haapiti (Moorea), pour son décor de style « maison coloniale » ouvert sur l’extérieur, avec un salon extérieur, idéal pour les fin de soirée entre amis. J’ai aimé écouter un bon vieux Double Effet , de mes amis Jean-Luc Rosier et Jacky Rapon, le CD préféré de Stella et de la patronne. Je recommande également le restaurant pour son excellent Saumon des dieux, un DÉLICE à se damner.

Coté bien-être, je recommande vivement REIKILIBRE-TOI (www.reikilibre-toi.com), fini les tensions, se faire masser par un vrai professionnel (attention en Polynésie, tout le monde est masseur, mais rare sont les pros), c’est vraiment abordable et c’est que du bonheur, surtout face à la mer avec le bruit des vagues en fond sonore.

Pour terminer ces recommandations, j’ose vous inciter à visiter le Tiki Village (https://www.tikivillage.pf) à Haapiti (Moorea), pour son cadre et ses animation. On y découvre un village traditionnel polynésien dans lequel vit une vingtaine de familles, accueillant les visiteurs afin de leur faire découvrir les merveilles de la Polynésie d’hier et d’aujourd’hui. Une soirée d’exception avec un repas tahitiens traditionnel cuit au Ahi Maa (four tahitien) et une superbe revue avec e superbes tableaux et une danse du feu féerique.